La Franc e découvre le jazz

Le jazz a vraiment conquis le Vieux continent avec la Première guerre mondiale. En avril 1917, les Etats-Unis décident de participer au conflit aux côtés de la France et de la Grande-Bretagne. Les premiers contingents américains arrivent d’Outre-Atlantique à la fin de l’année.
 
Les soldats noirs constituent plus de 10% des quelque 4 millions de volontaires qui composent ces unités. Alors même qu’ils subissent dans l’armée de leur pays la même ségrégation qui traverse la société civile américaine. Leur patriotisme en est d’autant plus remarquable : les penseurs afro-américains voyaient «dans le conflit une occasion de changer les rapports entre Blancs et Noirs aux Etats-Unis», explique Libération dans un excellent 
article sur «Les tranchées, berceau musical». Parmi ces volontaires, on trouve le musicien James Reese Europe, alors «star de l’intelligentsia noire de New York» et «propriétaire de deux clubs de jazz très courus». Celui-ci va rejoindre le 15erégiment d’infanterie, composé de Noirs, de la US Army.
 
«La musique du monde entier»
Le commandant de l’unité «a compris l’importance de la musique (…) pour le moral des troupes», rapporte l’universitaire Glenn Watkins cité par le site 
Doughboy Center, Il demande à James Reese Europe et à un autre musicien, Noble Sissle, de monter «le meilleur orchestre de l’armée américaine». Europe ira «jusqu’à Porto Rico pour constituer un all-stars band», raconte l’article de Libération.



Ajouté le 25/03/2017 par MN Vox Memoris - 0 réaction actualité

Réagir


CAPTCHA